En 1983, Frank Pagani ouvre son premier salon rue de la Guillotière dans le 7e arrondissement. Une dizaine d’années plus tard, en 1997, il s’installe quelques mètres plus loin, au 50 Cours Gambetta.

Après une formation de coiffeur, c’est à l’état majeur (5e région militaire) que Franck Pagani commence à exercer son métier. Suite à son année dans l’armée, il travaille dans six salons différents dont Schwarzkopf avant d’ouvrir le sien.

Rafraîchissant pour et dans la tête

À peine rentré dans Le Salon, on vous propose un thé ou un café : la mise en confiance commence. L’accueil est chaleureux, convivial et l’on vous fait tout de suite sentir que vous êtes ici chez vous. Et ce, grâce à la personnalité attachante du gérant et de son personnel.

Fort d’une expérience et d’une connaissance du métier depuis 40 ans, Franck Pagani manie parfaitement les ciseaux et les techniques de coupe, qui n’ont d’ailleurs plus aucun secret pour lui. Il a même été choisi plusieurs fois pour coiffer les modèles d’une grande marque lyonnaise réalisant des shooting photo pour une campagne publicitaire. Mais au-delà de ses compétences largement reconnus, monsieur Pagani, adepte de l’humour décoiffant, a su installer un lien particulier avec sa clientèle. En effet, si vous pensiez franchir Le Salon pour vous faire coiffer en échangeant des banalités sur la pluie et le beau temps, c’est raté. On vous coupe les cheveux certes, mais on vous écoute aussi, on apprend à vous connaître, on échange, on rit. Une approche spontanée fortement appréciée de sa clientèle et qui détend surtout.

Posi’tifs

Pour des prix comparables à ceux pratiqués dans d’autres salons de coiffure, vous retrouverez en plus chez Franck Pagani une ambiance relaxante et bienveillante qui rendra votre “formalité capillaire” plus agréable que prévue. Même la décoration est à l’image de la philosophie du salon, charmante, colorée et reposante (si vous passez souvent Cours Gambetta, vous ne pouvez que remarquer sa devanture fleurie).

Alors, si aujourd’hui encore vous n’avez pas trouvé coiffeur à votre tête, ou si vous en avez tout simplement assez d’alterner des salons qui ne vous correspondent pas, poussez la porte de Franck Pagani, vous ne serez vraiment pas déçu. Sachez en revanche, tant les échanges sont plaisants, qu’il vaut mieux prévoir un peu large quand vous planifierez votre rendez-vous, car l’on sait quand on y rentre, mais rarement quand on en sort. Preuve que quand on passe un bon moment, on ne voit pas le temps passer.

Le Salon est ouvert de 9h00 à 19h00 du lundi au samedi.

 

Écrit par Victoria Dodart