Le Maneki-Neko est une petite statue traditionnelle japonaise en porcelaine ou en céramique représentant un chat qui lève la pâte. Signifiant litérallement “Le chat qui invite”, il est également appelé “Chat porte-bonheur”. Selon la tradition japonaise, les Maneki-Neko sont placés à l’entrée ou à la caisse des magasins pour attirer les clients et l’argent.

On retrouve ces petits chats sous différentes formes, de simple statuettes aux accessoires de modes. Chez Mogu,  vous en trouverez sous formes de nombreuses tirelires mais aussi sous forme de bijoux et accessoires types porte-monnaie ou encore porte-cartes.

Les Maneki-Neko sont des portes bonheurs à travers lesquels chaque couleur a une signification. Le blanc pour la pureté, le noir pour éloigner les mauvais esprit et les agresseurs. Le rouge est symbole de protection et préserve la santé tandis que le rose est associé à l’amour. Le doré apporte la richesse. Le vert quant à lui, la connaissance et la réussite scolaire.

 

 La naissance du Maneki Neko est sujet à de nombreuses légendes. Ne pouvant pas toutes les citer, en voici une des 
plus connues :
 

En revenant de la chasse, le seigneur Naotaka fut piégé par un fort orage qui l’obligea à se réfugier sous un arbre, près d’un ancien temple délabré. Devant les portes se trouvait un chat qui lui fit signe, en levant la patte au niveau de son oreille. Intrigué par ce chat qui semblait l’appeler, le Seigneur Naotaka s’en approcha, quittant ainsi le dessous de son arbre où la foudre vint frapper un instant plus tard. Très touché par ce chat, qui par son geste venait de lui sauver la vie, le Seigneur rencontra le moine du temple et décida de se servir de son titre pour l’enrichir, renommé le Temple de Gotokuji. Après la mort du chat, un enterrement eut lieu dans le cimetière du Temple, ainsi que la création de la première statuette de Maneki Neko pour rendre hommage à son geste protecteur.

 

 

- Ecrit par Malorie Farre -